Me voila de retour a Bham, et ce pour la derniere semaine.

Vous l’avez peut etre remarque, les accents ont disparu de cet article. Pourquoi? Parce que je squate un qwerty de l’universite. Surement mon seul article de la semaine a venir…

Donc petit voyage chez AirFrance. Le dernier, nostalgiiiiiiiiiiie. Petit croissant, journaux, non y a pas a dire, c est diablement agreable.

Des travaux sur les lignes de chemin de fer m’ont quelques peu retarde, mais du coup j’ai appris que ces travaux auront encore lieu pour le retour final. Chose a prendre en compte pour ne pas rester coince ici!!!!

De passage a Paris, j’ai eu l’occasion d’aller voir “le Come Back” avec l’irresistible Hugh Grant et Drue Barimore. Film gentillet qui m’a bien plu et qui plaira plutot a ces dames au coeur sensible, tendant peut-etre vers le “cucu la praline”.

Si vous n’assumez pas vos gouts pour 8€, peut etre que 3,5€ sera le prix du coming out cucu. En effet, C’est la fete du cinema dimanche-lundi-mardi. Profitez-en!

Enfin, victoire de la FRANCE au tournoi des 6 nations. J’ai pas vu le match mais felicitations aux bleus en blanc. Surement des critiques a faire sur le niveau de jeu durant ce tournoi mais il faut aussi savoir savourer les victoires quand elles se presentent. Le panache, on le garde au chaud pour une victoire contre les blacks (ou pas ;) )

A lala, 2jours que je suis rentré chez mes parents…QUE DU BONHEUR!

2 mois que je n’étais revenu, ça m’aurait presque tiré une larme. Cependant, quelques changements d’ordre architecturale. En effet, mon père s’est lancé dans une réfection des pièces maitresses de la maison, dans un élan artistique prononcé. graffiti - oeuvre d'art ?

On aura tous reconnu le mont Saint-Michel !!

Sinon, pas grand monde de disponible pour une visite, je remercie donc Constantin et Yvan pour le temps qu’ils ont bien voulu m’accorder. En dehors de ça, c’est relax max, avec le sourire, contrairement au relax antrax désespérant de bham.

 

Et voilà, le grand chelem s’envole!

J’étais au pub avec les français du 184 pour mater le match France Angleterre, en espérant pouvoir briller au milieu de cette foule hostile. Et bien c’est raté! A défaut d’applaudir des actions d’éclat française, on a bien compris que les anglais savent donner de la voix quand la victoire est proche.

Les français sont donc rentrés dégoutés dans leur chaumière, sans la moindre conso.

Point positif de la journée, Fahrenheit a nettoyé le living room à la fin de sa soirée. Félicitations!

Après un nouveau cafouillage, j’ai ENCORE perdu un article dans lequel j’avais investi toute ma verve.

Vous imaginez ma déception, surtout en repensant à cet instant où j’ai failli ouvrir une page word pour coller le texte….et non j’aurais du le coller. BORDEL!

Bon alors de quoi c’était sensé parler? Un dîner dans ma chambre, acculé par une troupe de germano-fêtards.

Toujours le même instigateur de ces soirées de qualités où l’on s’enfile des canettes de bière “Saint-Etienne” au lieu de ferrero-rochers: Fahrenheit, pseudo soulignant son côté chaudchaud à forniker avec sa partenaire à chaque fois qu’il faut que je taffe.

A l’heure où je vous parle, je pars en soirée, laissant la maison aux mains de cette joyeuse bande de wikings. Pendant que je me faisais à bouffer/vaisselle, ils étaient 5 dont une seule fille. Maintenant, ça sent vraiment la partouze, avec des éclats de voix qui présagent d’une fin tragique pour mon tapis.

Je voulais mettre une preuve de l’état du salon après une précédente fête de Fahrenheit, mais comme ça a fait sauter l’article, je publie, vais danser, et éditerait la photo si le salon est dans un état similaire.

 Bon Samedi soir à tous!

De grandes nouvelles aujourd’hui!

En janvier, JP et moi avions pris des crédits supplémentaires pour occuper notre temps. En effet, le 2e semestre devait être parcemé de 3 semaines de cours, pour une durée d’environ 3 mois. L’un d’entre eux c’est avéré d’une difficulté dépassant nos compétences, et surtout le temps que nous pouvions accorder à un domaine relativement éloigné de nos affinités affichées(la RF et le traitement du signal appliqué aux communications).

Nous pensions que cette annulation allait créer une réaction en chaînes conduisant à la destruction du système solaire, mais finalement, ça s’est plutôt bien passé. On en a profité pour enlever un autre cours qui était totalement creux, et pour tapper la discute avec notre tuteur, toujours aussi bavard.

Concernant la coloc, ce soir, c’était soirée bain/douche entre le BG allemand de la coloc et sa copine. Sauf que l’heure d’entrée dans la salle de bain a coincidé avec mon créneau vaisselle, et le créneau “préparation de croc-monsieur” de l’autre coloc allemand. Bref, un beau bordel dans la cuisine, vu qu’il faut y passer pour rentrer dans la salle de bain.

On notera, qu’en plus de choisir le moment où tout le monde est dans les parages, nos tourtereaux ont également profité d’une salle de bain des plus répugnantes. Je vous passe les détails, mais si vous y tenez vraiment, j’ajouterai des photos. Cet état provient d’un bras de fer entre français/allemand, à savoir: “qui prendra le prochain créneau nettoyage?”. 
Ma foi, nos colocataires se sont bien battus, mais cette intrusion féminine, a faussé le jeu en notre faveur.

Je termine sur le fait qu’il ne nous reste plus que 2semaines et demi à Bham. Je ne quitterai pourtant pas ce climat humide, troquant cette ville du centre de l’Angleterre contre la ville la plus à l’ouest de France.

Aujourd’hui, JP et moi sommes allés à Oxford pour une visite des différents collèges.

Il me faut maintenant trouver un moyen de mettre toutes mes photos dans une galerie…Là je suis complètement HS, et demain je risque d’avoir d’autres priorités. J’espère que les photos tomberont sur le site en cours de semaine.

Pour la visite,

  • 16£ de train Birmingham - Oxford aller/retour.
  • 6.5£ la visite guidée(3 ou 4visites par jour depuis l’office de tourisme).
  • 3.7£ la visite de Christ Church College, là où a été tourné Harry Potter, et également le plus grand collège d’Oxford.

La ville est vraiment magnifique, avec des collèges à chaque coin de rue, ou alors des maisons à colombages de toute beauté. C’est assez concentré donc la promenade au gré du vent est très agréable. Il y a également un marché couvert dans le même style que Covent Garden à Londres, ainsi que 2 ou 3 musées.

A noter que les visites des collèges sont généralement gratuites, et ont lieu de 13h à 17h.

Suivent 2 photos pour vous donner l’eau à la bouche…

 

etudiant oxford

un étudiant en costume local, un vigile au chapeau melon, et une fille avec un vélo

 

 

oxford

L’axe principal d’Oxford (Est - Ouest), avec un bus arborant le nom de la ville. Monuments et sakura pour les connaisseurs

Les informations fournies dans cet article proviennent de ma plus ou moins grande capacité à synthétiser et retranscrire les informations de notre guide. Il y a sûrement des erreurs et des imprécisions. Si toutefois vous lisez l’article jusqu’au bout, je vous engage à venir visiter Oxford, pour vous faire votre propre opinion.

 

Pour l’histoire de la ville, je ne pourrais vous garantir des dates mais Oxford existait déjà au VIIIe siècle après JC. Ce pôle universitaire fut créé au XIIIe siècle suite à l’interdiction du roi de l’époque d’étudier en France et à Bologne, alors les 2 universités les plus prestigieuses.

Les collèges ont alors pululé, générant une certaine tension avec les habitants locaux, culimnant avec les “riots machins”, bref, une bagarre aboutissant à 60 décès côté étudiants.

L’architecture des collèges est battie sur une cour intérieur, avec des logements étudiants et fellows autour. Les fellows faisaient partie du corps enseignant, reconnaissable par leur table spéciale lors des repas communs - la table des professeurs d’Hogward dans Harry Potter.

En plus des obligations liées aux repas en commun, avec le costume de l’école, il fallait également participer à la messe, 2 fois par jour. Depuis que les étudiants de toutes les religions et étrangers sont acceptés dans ces établissements, ce genre de chose a été réformé.

L’enseignement dans les collèges repose sur des tutoriaux de 3 étudiants, pris en charge par un fellow ou un professeur(maitre de conf - responsable d’un département/discipline). Ce dernier donne du travail aux étudiants, à rendre généralement 2 semaines plus tard, conseillant des ouvrages pour leur faciliter la tache. De plus, l’ensemble des étudiants des différents collèges se regroupent par disciplines pour suivre un cours magistral en amphi, dispensé à l’université. Cette dernière regroupe ainsi tous les collèges.

Le terme collège vient de la gestion collégiale de l’établissement par le responsable, aidé par l’ensemble des fellows.

Aujourd’hui, le costume traditionnel est obligatoire pour les repas “à l’ancienne” avec les fellows encore présents dans les collèges. Il est également obligatoire lors des cérémonies et des examens.
Les fellows ont pour la plupart quitté le collège, car leur logement était originellement conçu pour des moines, ou du moins, des célibataires.

Conclusion

Oxford est aujourd’hui une des universités les plus connues au monde, certes par la qualité des étudiants formés, mais aussi par l’implication de l’ensemble des collèges et de la municipalité, permettant à ces visites de continuer.

On notera toutefois le désagrément d’un tel rayonnement pour les étudiants, vivant en permanence au milieu de touristes de tous horizons.

Depuis le 2e trimestre, je me suis joins à JP qui va tous les vendredi soirs au foot organisé par la catho society.

C’est l’occasion de tapper du balon pendant 1h, avec des anglais qui “believe”. Du coup, petite prière de circonstance au début de chaque session.

Cette fois-ci, je me demande si le grand zondornateur de ces soirées foot a remercié le seigneur pour cette douce pluie qui permettait aux plantes de pousser, et au climat anglais de rester ce qu’il est.

Du coup, 1h sous la flotte, avec des débits plus ou moins important. On remarquera que les terrains synthétiques anglais permettent d’absorber une grande partie de cette eau, mais qu’ils ne sont pas infaïbles. A défaut de boue, ce sont des zones éponges qu’il faut traverser, en évitant de se gaméler, chose que j’aime particulièrement faire.

Avec JP et Paul, le français de la cathosoc, on s’est encore pris une branlée de haut-vol, avec en prime un ptit coup de coude dans mes gencives.

Je regrette que l’agresseur ne se soit pas excusé, mais ça n’a pas gaché mon plaisir de courir et me rouler dans la flotte. C’était malheureusement un des derniers foots ici…

 

En tant qu’expat, je me suis mis à la lecture de lemonde.fr depuis quelques mois. Ca me permet également de suivre la campagne de Ségolène, François, Nicolas, José et leurs amis.

Et là, je tombe sur un article sur le réchauffement climatique.

ours-banquise lien vers lemonde.fr

Il y est dit que la fonte des glaces au pôle nord permettra la création de nouvelles voies maritimes, et mettra à jour des zones riches en pétrole….

Déjà qu’on ne fait pas grand chose contre le réchauffement climatique, si en plus les grands aux pupilles en forme de dollars peuvent y trouver un bénéfice….

 

Pendant ce cours de RF, j’ai également découvert un ptit jeu de mot:

le why not

En électromagnétisme, on est souvent amené à utiliser des notations avec des indices, genre y indice 0. Et bien justement, comment pensez vous qu’on prononce y0?

why null? Et bien non! C’est con d’anglais disent why knot, pour noeud…je suppose.

En général, je ne suis pas particulièrement sûr de ce que j’entends, donc si par hasard je fais fausse route, prévenez moi.

« Previous PageNext Page »